Google+

mercredi 24 novembre 2010

Let's Go Knicks... le soir où je suis devenue fan de Basket @ Madison Sq Garden


Hier soir, j’ai assisté à mon premier match de Basketball. Pas n’importe où puisqu’il s’agissait du « pas trop » célèbre Madison Square Garden (stade/salle de concerts en plein centre de NY – 34th St & 7th Ave), et je n’ai pas vu n’importe qui non plus puisque les NY Knicks étaient de la partie contre les Charlotte Bobcats.

Ok depuis toujours (1999), je suis une fan des San Antonio Spurs. Non pas (ou plus) pour le vilain coquin franchouillard Tony Parker mais car j’ai passé pas mal de temps à San Antonio dans ma jeunesse (lointaine).

En résumé, on a chanté des « Pom Pom Pom Pom Pom » et des « Tu Lu Tu Lu Tu Luuu », on a bougé nos fesses sur nos sièges grâce à la playlist tip top à l’américaine, on a hurlé des « De Fense ! » quand les Bobcats avait le ballon, on a crié de joie des « Yesss » et des « Yeah » à chaque panier des Knicks, on a lancé des « Bouuuuh » au marquage des Bobcats, on a stressé grave lors du dernier temps quand le score était serré, on s’est levé pour les 3 dernières secondes de match (qui ont du durer 5 minutes avec les Time Out), et on a explosé de « Hugs » et de « High Five » quand les Knicks ont gagné.

Quelques stars étaient dans la salle, dont Julia Stile (Save the last dance, Born identity…) mais les vraies héros de la soirée étaient bien sur le terrain : NY Knicks 110 – Charlotte Bobcats 107. Ca s’est joué à des pépettes de temps près.

Hier soir, je suis devenue fan des Knicks, de leurs beaux uniformes et de leurs jambes interminables. En prenant un moment (mon Time Out), j’ai senti l’émotion m’envahir en me rendant compte de l’instant précieux que j’étais en train de vivre. Hier soir, c’était un pas de plus pour confirmer qu’enfin « I am a New Yorker ».

J'ai aussi pris plusieurs petites vidéos que vous trouverez sur ma chaîne Youtube - TheQueenetteNY: entraînement avec fond de Empire State of mind, hymne américain, pom pom girls et instants du match si ça vous intéresse.

Rien que pour vous, les Cheerleaders se trémoussent sur Hot Stuff !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 23 novembre 2010

:::::My life... My Reality Show::::: Thank you!

Si ma vie était une série télé :

- J’aurais les cheveux de Rachel Green de Friends.

- J’aurais le dressing de Serena Van der Woodsen de Gossip Girl.

- J’aurais les mêmes girlfriends que Carrie Bradshaw de Sex & the City.

- J’aurais le sex appeal de Gabrielle Solis de Desperate Housewives.

- J’aurais le boyfriend de Meredith Grey de Grey’s Anatomy (Ahhh Doc Mamour !).

- J’aurais la famille extravagante et adorable de Kitty de Brothers & Sisters.

- J’aurais ma propre ligne de vêtements comme Whitney Port de The City (son reality show).

- J’aurais comme domicile le même palace que les Darling’s de Dirty Sexy Money.

- J’aurais des visions d’Al Green pour vivre ma vie avec fond sonore comme Ally de Ally Mc Beal.

- J’aurais comme bar/pub le Mc Larren comme la troupe de How I met your mother.


En réalité, ma vie n’est pas une série télé, et pourtant :

- J’ai élu comme domicile la ville de mes rêves : New York City.

- J’ai une bande de potes que je n’échangerais pour rien au monde en France et ici.

- J’ai une arrière grand-mère et deux frères les plus adorables de l’univers.

- J’ai une colocataire formidable qui me fait rire chaque jour.

- J’ai les cheveux blonds qui poussent beaucoup plus vite qu’avant.

- J’ai le luxe de faire mon shopping sur Broadway entre Little Italy et Soho et de me pavaner sur Fifth Avenue.

- J’ai de nouvelles chaussures trop jolies qui me font aimer l’arrivée de l’hiver.

- J’ai une idylle naissante qui me fait badaboom dans le cœur.

- J’ai la chance de tester un nouveau bar presque tous les soirs.

- J’ai le réveil ensoleillé presque chaque matin qui remplace le ciel gris de ma terre du Nord.

- J’ai mon Ipod qui m’accompagne lors de mes traversées dans Central Park.

- J’ai un appareil photo qui me permet de capturer tous les instants de bonheur et la beauté de la City.


Cette semaine, c’est Thanksgiving : le moment de l’année pour montrer sa reconnaissance. Pour tout ce que j’ai et encore millions d’autres choses, je dis MERCI !!!

Ma vie n’est peut-être pas une série télé mais elle est bien réelle ; et plutôt qu’attendre une semaine pour le prochain épisode, je la savoure chaque minute. C’est ça qui est bon !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 13 novembre 2010

Prend toi pour un Cowboy à New York


Manier le taureau à New York et passer une soirée digne du fin fond du Texas, c’est possible ! Plusieurs endroits sont à l’honneur. Un weekend, deux débuts de soirée, deux endroits : les plus célèbres Johnny Utah et Mason Dixon. Agréable pour un temps mais vite barbant. L’univers décalé de l’image qu’on a de New York est assez spéciale. De là à y retourner…. Peut-être pas.

Johnny Utah est l’attrape touristes de base situé près du Rockfeller Center. En y allant, ne pensez pas tomber sur un beau Bobby Ewing ayant délaissé son ranch texan pour affaire in Big Apple ! Les prix sont astronomiques. L’Happy hour (que j’adoooore) se termine à 21h (et non 22h comme annoncé sur le site). Mais si vous arrivez à 21h15, usez de vos charmes mes demoiselles et gonfler vos seins, ça peut marcher. De même qu’à partir de 22h, Messieurs payent $20 l’entrée… (pour un bar sans pouvoir danser… !). Les serveurs essaient tout de même de sauver l’honneur en vous donnant le reste du cocktail du shaker : à 2 shots pour $20, ça nous en a fait 6 pour le même prix (ahhh le pouvoir des nibards !). Le rodéo est gratuit ! Alors si vous vous sentez l’âme d’un cowboy, il est à vous !

Autre bar un peu moins fréquenté en début de soirée : Mason Dixon. Le bar est plus petit, le taureau moins au centre et payant ($5), mais ca reste quand même plus sympa. La déco est rustique et digne d’un vieux bar de l’Oklahoma. Les prix sont abordables, les cocktails pas mauvais et la population plus new-yorkaise. L’endroit est super pour commencer la soirée, et vaguer dans d’autres bars nombreux et bien sympa du Lower East Side.

Une petite vidéo de chez Johnny, homemade. Bon le mec n'est pas doué mais on lui pardonne (tout comme on me pardonnera mes cris d'encouragement).

video

Pour info : www.johnnyutahs.com et www.masondixonnyc.com

Allez, c’est pas tout ça mais c’est l’heure d’aller boire un coup ! :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 novembre 2010

New York City Marathon report


Ce weekend, c’était la 41ième édition du Marathon de New York et les coureurs étaient en ébullition. A tout ceux et celles qui me posent la question si j’ai participé… No way ! Non mais tu m’as bien regardé ? Mon marathon de New York préféré à moi c’est la tournée des bars de la fin de semaine (qui commence le mercredi en fait). Non, non, non je ne suis pas une soularde mais la capacité d’aller d’endroit à endroit toute la nuit et rencontrer pleins de gens, c’est quand même vachement plus fun. Surtout à New York city.

Aux 44 000 participants et des pépettes, je dis Chapeau et Bravo. Parce qu’on a beau avoir soleil et ciel bleu… il fait frisquette quand le vent se glisse à travers les rues et avenues! Et les 26 miles, il faut les tenir ! Au final, le gagnant a moins la côte que l’institution du marathon en elle-même. Pour info, cette année, c’est un Ethiopien qui remporte le titre (après 2h08… c’est plus rapide que le temps qu’il me faut pour entrer et sortir de chez Macy’s, mais bon !) : Gebre Gebremariam.

Et le spectacle n’était pas seulement sur la piste/route, mais bien parmi les supporters avec leur pancarte homemade sooo cuuutie.

Du côté du traffic, c’était aussi le bordel ce samedi. Les rues bloquées pour l’occasion, les taxis ont vu leur courses freinées et les nerfs des new yorkaises lachés. Tanpis pour toi, Miss Stiletto Upper East Side en virée shopping… En ce dimanche, tu marcheras (ou pire, tu prendras le métro) !

Honnêtement, il me faudrait une énorme raison pour me lever aux aurores et commencer à courir dès 8h30 un dimanche matin (ou courir tout court) ! Bon par contre, aller regarder et supporter après le brunch de 13h, ça je peux faire. J

Mais pas trop longtemps non plus. J’avoue, j’ai dû regarder 1/2 heure à l’angle de Central Park West et de 5th Avenue avant de me ruer chez Abercrombie & Fitch pour relooker les bustes parfaits de ces messieurs les « vendeurs » ou plutôt « poseurs »… Chez A&F, ils n’ont pas honte de recruter au physique et de l’afficher (oui oui torse dénudé pour "exposer/bosser". Mais discrimination Que nenni !

Moi aussi, I want my Abercrombie guy… !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 3 novembre 2010

Halloween Parade in New York

Wouhouuu ! C’était dément ce petit weekend placé sous le signe de l’horreur. Le ciel est resté bleu azur certes, mais l’hiver commence à pointer le bout de son nez et congédie l’été indien loin loin loin.

Les New Yorkais étaient en transe ce weekend et sont sortis nous montrer leurs plus beaux costumes. Dans la rue, le métro, les bars et les parcs… Halloween a dévoré Big Apple. La française que je suis à préférer la jouer déguisée « élégance à la française » avec un costume Chat/Souris mais beaucoup d’autres ont vidé leur tirelire pour s’offrir la panoplie complète d’Iron Man, Blanche Neige, Batman, Beetlejuice et autres vampires… Ils sont fous ces ricains !

Un weekend placé sous le rire, les cris d’horreur et de joie, les boissons alcooloweenesques et les rencontres en tout genre.

Halloween 2010 a donc été dignement célébré. Fêtes toute la nuit le vendredi et le samedi, parade de 3h dans les rues le dimanche… Les costumes au placard et le maquillage enlevé, c’est mon lit que j’ai eu plaisir à retrouver.

Et en France, c’était comment cette année?








Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 2 novembre 2010

Halloween - Streets of New York


Les américains ne font rien à moitié, c’est bien connu ! Pour Halloween, c’est pareil. New York a beau être l’endroit de la branchitude suprême, ses habitants n’hésitent pas à redoubler de créativité halloweenesque pour décorer leurs maisons. La star de la saison est bien entendu la Pumpkin… Nos yeux en dévorent à tous les coins de rue.


Les enfants se sont traditionnellement déguisés pour leur « Trick or Treat ». Moi-même, j’ai subtilisé pas mal de bonbons à droite à gauche. Et le Trick or Treat ne concernent pas seulement le harcèlement des particuliers, la bonne surprise est que les magasins, pâtisseries et restaurants distribuent volontiers à toute personne costumée.

L’ambiance était familiale et relax la journée, complètement démente la nuit. Quelques photos déco et un post compte rendu de la parade à suivre. En attendant, je digère difficilement mon gavage de Reese's Peanut Butter Cup et autres trucs trop gras, trop sucrés, trop salés.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...